Définition : Cold emailing

L’expression de cold emailing désigne la pratique par laquelle on adresse un message email à une cible prospect professionnelle sans pour autant avoir eu une prise de contact ou une interaction préalable avec cette personne et sans qu’elle ait demandé cette prise de contact. Dans le contexte français, la pratique du cold emailing est exclusivement une pratique B2B qui peut se faire sur une adresse email professionnelle puisque dans ce cas, la loi n’impose pas un opt-in comme elle le fait pour les adresses personnelles.

Les pratiques de cold emailing se font le plus souvent sur des adresses louées, achetées ou « scrapées » pour lesquelles la transparence de la collecte est très variable. Elles peuvent également se faire à partir d’adresses collectées et qualifiées manuellement.

Le cold emailing pose un problème de pression marketing et peut entraîner des problèmes de délivrabilité lorsqu’il est abusivement utilisé. Il est souvent rencontré dans le cadre de pratique de growth hacking.

Le terme de cold emailing est utilisé par analogie avec celui de cold calling. Il ne doit pas être confondu avec la démarche plus qualifiée liée à un email de follow-up.

Un prestataire présente à titre d’exemple son scénario, en partie personnalisé de cold emailing :