Définition : Wait marketing

Le wait marketing popularisé par l’ouvrage éponyme de Diana Cherval consiste à profiter des temps d’attente des consommateurs pour leur soumettre des messages publicitaires et marketing.

Il présente théoriquement plusieurs avantages :
– les espaces sont encore souvent sous utilisés et donc financièrement accessibles
– l’espace publicitaire est souvent moins encombré
– la situation d’attente et parfois son confort favorisent l’attention publicitaire et la mémorisation du message.

Les supports du wait marketing sont donc essentiellement :
– les affiches et écrans placés dans les différents espaces d’attentes (médecins, aéroports, bureau de poste, etc.)
– les écrans placés au dessus des caisses des hypermarchés
– les réseaux toilettes
– les écrans intégrés dans les pompes à essence
– les écrans installés dans les salles d’exercice
– …

Les panneaux d’affichages placés de l’autre coté des voies et face aux voyageurs dans le métro peuvent également être considérés comme une vieille forme de wait marketing.

On peut cependant penser que l’usage de plus en plus systématique du smartphone pendant les temps d’attente réduit désormais le potentiel du wait marketing dans certains contextes. Le wait marketing ne doit pas être confondu avec la gestion marketing de l’attente.

L’avantage mémorisation étudié par l’Ifop pour le compte de Canal33 diffusé dans les salles d’attente médicales :



 

Un réseau d’affichage digital sur urinoirs avec détecteurs de présence qui permet de mesurer les expositions et le temps d’exposition. A priori, un type d’affichage publicitaire qui ne craint pas, cette fois, la concurrence du portable en termes d’attention.



 

Un exemple de réseau d’affichage digital en hypermarché utilisant les capacités du wait marketing :



 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn