Définition : Fraude publicitaire

La fraude publicitaire est une pratique qui consiste à facturer sciemment un annonceur pour une diffusion qui n’est pas conforme à celle prévue dans l’ordre d’insertion ou les conditions d’achats / accès à une plateforme d’achat programmatique.

La fraude publicitaire n’est pas née avec le développement de la publicité digitale et peut prendre différentes formes, cependant limitées, sur les médias publicitaires « traditionnels ». Les cas les plus fréquents de fraude peuvent alors être liées à de faux chiffres d’audience.

La problématique de la fraude publicitaire a cependant explosé avec le développement de la publicité digitale. Le fait que les affichages (impressions) se fassent sous une forme dynamique rend difficile un contrôle visuel. La mesure et le « contrôle » de la diffusion se font alors théoriquement à partir des données des ad servers et notamment au niveau des ad servers agences.

Ces ad servers peuvent cependant être trompés par des processus de fraude aux clics (dans le cas d’un paiement à la performance) ou de fraude aux impressions. Des services d’ad verification et de certification se sont développés pour répondre à ce problème de fraude.

Ces formes « digitales » de fraudes publicitaires devraient probablement gagner les vieux médias qui se « digitalisent » (DOOH, TV programmatique, etc.).

Les différents types de fraudes publicitaires display recensées dans le cadre d’une étude du CPA France consacrée à la fraude publicitaire :