Logo - Définitions Marketing » L'encyclopédie illustrée du marketing

Le marketing bouge...
Suivez-le !

Chaque semaine recevez le Blog, la Vidéo, le Quiz, les Définitions ...

Vous êtes :


Conseils de lecture

Extension de marque

Écrit par B. Bathelot, modifié le 23/06/2020
Glossaires : Produit Marque La marque en 50 déf

L'extension de marque est une politique de marque par laquelle une entreprise utilise une marque déjà installée pour de nouveaux produits ou de nouvelles activités. L'extension de marque qui est une forme particulière de diversification permet de développer l'activité et de capitaliser sur une image et une notoriété déjà acquise.

Il peut également s'agir :
- de profiter d'une maîtrise d'un réseau de distribution (création et échec des parfums Bic distribués en débits de tabac)
- de profiter d'un savoir faire technique (Bic profite de sa maîtrise de l'injection plastique pour fabriquer des planches de surf)
- de profiter d'une légitimité ou territoire de marque (Weight Watchers expert de la lutte contre la prise de poids propose des produits allégés)

Les extensions de marques sont notamment communes dans l'alimentaire car le pas à franchir peut souvent sembler comme moins grand dans la mesure où la marque s'éloigne généralement peu de son domaine d'origine et est déjà implantée dans les réseaux de distribution. Bien que tardive, l'extension de marque de Carambar réaliséé dans le domaine des sucettes en 2020 peut ainsi sembler ainsi naturelle et relativement peu risquée.

L'extension de marque peut se pratiquer de manière directe lorsque l'entreprise prend en charge la fabrication et la commercialisation des nouveaux produits comme par exemple lorsque la marque de jus de fruit Innocent se met à fabriquer du Gazpacho.

Elle peut également prendre une forme indirecte avec une production effectuée par un tiers sous licence de marque. Kinder s'est ainsi allié à Unilever pour lancer ses glaces pour des raisons de gestion logistique propres à l'univers des glaces.



Si l'extension de marque est trop intensive ou considérée comme peu légitime ou incohérente, elle peut pénaliser la marque dans son ensemble. Ainsi, on considère généralement, bien que cela fasse débat, que la marque Pierre Cardin s'est dévalorisée en multipliant les accords de production sous licence dans des univers éloignés du luxe. On a même inventé le terme de cardinisation pour illustrer le phénomène.

Le fait d'avoir initialement choisi une marque évocatrice peut également constituer une gène pour l'extension de marque.

Voir également la notion distincte d'extension de gamme.

Un petit cours académique et intéressant sur la stratégie d'extension de marque :



 

Proposer une modification
S'inscrire à la newsletter
Ou
Partager