Définition : Economie du partage

L’économie du partage désigne généralement les nouveaux modes de consommation permettant de partager entre consommateurs l’usage ou la consommation de produits, équipements ou services. Si la notion de partage de l’usage est à l’origine du terme, ce partage ou prêt peut être gratuit ou payant. On peut d’ailleurs noter une marchandisation plus ou moins forte de l’économie du partage selon les secteurs d’activité  dans le cadre de laquelle la volonté n’est plus d’optimiser un mode de consommation mais de générer des revenus. La notion d’économie du partage devient alors toute relative.

Le modèle AirBnB en est une bonne illustration, on est passé d’un esprit de « partage de canapé lit » à une situation ou de nombreux acteurs / investisseurs en font une profession avec le développement d’un éco-système de prestataires.

Les domaines d’activités les plus « emblématiques » de l’économie du partage sont par exemple des sites d’hébergement entre particuliers, des sites de covoiturage ou de location entre particuliers (bateau, camping car, etc.).

Certains de ces modèles peuvent provoquer une « ubérisation » partielle de certains acteurs traditionnels (agence de location saisonnières, hôtellerie,..) ou des phénomènes de désintermédiation. / réintermediation.

On parle également parfois d’économie collaborative.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn