Combien coûte l’envoi / routage d’un email marketing ?


Dans le cadre des pratiques d’email marketing, les annonceurs utilisent généralement les services d’un ESP pour diffuser leurs campagnes. L’usage d’une solution spécialisée permet d’utiliser toutes les fonctionnalités liées à l’email marketing (composition, ciblage/personnalisation, reporting, etc.) et d’externaliser certaines problématiques techniques (bande passante, disponibilité serveur, délivrabilité, etc.). Dans la grande majorité des cas, la facturation se fait au message envoyé avec une logique de pack ou crédits mensuels.  . Le coût du routage est alors plus ou moins fonction de la richesse fonctionnelle de la plateforme utilisée, du support offert et surtout des volumes de campagne. Certains prestataires peuvent parfois facturer par ailleurs une mise en service, une licence mensuelle ou des services additionnels liés à la délivrabilité (inbox monitoring). Le coût d’expédition d’un email peut donc être très variable et fortement influencé par les économies d’échelles. L’ambition de cet article n’est donc que de brièvement donner quelques repères. Pour un acteur français positionné parmi les plus chers du marché le coût d’envoi unitaire est de 3,5 centimes pour 1000 envois mensuels et de 0,23 centimes pour 100 000 messages mensuels. Pour son homologue apparemment le moins cher du marché, les envois sont gratuits jusqu’à 9000 messages par mois et le coût unitaire de 0,04 centime pour 100 000 envois. On peut noter que pour 2015, le SNCD comptabilise 192 milliards d’emails envoyés pour un marché de 92 millions d’€ soit un coût d’envoi unitaire moyen de l’ordre de 0,07  centime d’Euro. Il convient de rappeler qu’il s’agit ici d’un coût unitaire de routage ou d’envoi qui doit être multiplié par 4 ou 5 selon le taux d’ouverture des campagnes pour obtenir un coût contact. Dans la pratique, le coût des campagnes d’email marketing résulte le plus souvent davantage du temps passé à mettre en place les dispositifs et à composer les messages que du coût du routage proprement dit.  


Laisser un commentaire