Définition : Pénalité algorithmique Google

Le terme de pénalité algorithmique Google correspond à la situation où un site web ou des pages particulières connaissent une forte chute de ranking / positionnement dans les pages de résultats de Google sans que leurs contenus aient pour autant notablement changé. Cette chute est généralement due à la mise en place ou à l’évolution d’un filtre ou de l’algorithme Google.

Ce terme de pénalité algorithmique est un peu trompeur dans la mesure où il ne s’agit pas réellement d’une pénalité infligée volontairement au site web, comme dans le cas d’une pénalité manuelle, mais plutôt d’un changement du mode de fonctionnement de l’algorithme Google qui éventuellement impacte et « pénalise » certains sites web en les faisant reculer au sein des SERPs.

Les pénalités algorithmiques les plus spectaculaires et les plus visibles sont souvent le fait de filtres mis en place par Google pour contrer des pratiques SEO limites ou black hat. Ce fut par exemple le cas à l’époque de la mise en place des algorithmes Panda et Penguin. La notion de pénalité algorithmique n’est cependant pas forcément liée à des pratiques douteuses, un site n’évoluant pas dans le domaine de la comptabilité mobile ou de la sécurité (HTTPS) peut se retrouver de fait « pénalisé » et reculer dans les SERPs.

Contrairement donc au cas des pénalités manuelles dont la cause est souvent clairement identifiée, il n’y a pas toujours une voie de sortie claire d’une pénalité algorithmique et pas de demande de réexamen à effectuer. Il n’y a pas non plus de message d’alerte spécifique au niveau de la Search Console. La « pénalité »  algorithmique se détecte en observant une chute dans les SERPs.