Définition : Pénalité manuelle de Google

Les pénalités manuelles de Google sont des sanctions prises par le moteur de recherche à l’encontre de sites web et qui génèrent généralement un fort recul des pages du site dans les pages de résultats. Les conséquences en termes de visibilité et de trafic SEO sont alors en général très fortes.

On parle de pénalités manuelles, car la sanction est à priori prise par des humains appartenant aux équipes qualité de Google après détection automatisée ou dénonciation de pratiques contraires aux guidelines de Google. Il est cependant possible, voire probable, que certaines pénalités considérées comme manuelles soient en fait automatisées.

Les pénalités manuelles sont normalement signalées par Google par le biais de l’interface de la Search Console. Elles se différencient ainsi des pénalités dites algorithmiques. Après corrections des pratiques considérées par Google comme contraires à ses consignes, la sortie de pénalité peut se faire après une demande de réexamen.

La forme de pénalité manuelle la plus courante est probablement celle liée à la présence de liens entrants factices ou artificiels.

Dans sont « spam report » 2018 Google déclarait avoir envoyé 6 millions de messages en 2017 aux webmasters par le biais de la Search Console pour annoncer des pénalités manuelles (le chiffre était de 9 millions pour l’année 2016).

Un exemple de message signalant une pénalité manuelle au niveau de la Search Console :



 

Un exemple de présentation abordant la prévention et les voies de résolution des pénalités manuelles Google :



 

Une agence témoigne sur le fait d’avoir subi une pénalité manuelle :



 

Un autre petit témoignage intéressant d’un spécialiste SEO à propos des pénalités dites manuelles et de leur gestion :