Définition : Brandjacking

Le brandjacking est un détournement de marque. Le terme peut être utilisé pour désigner des pratiques plus ou moins graves et plus ou moins légales. En dehors des dommages causés aux consommateurs, les pratiques de brandjacking peuvent avoir des conséquences pour la marque concernée en termes d’image ou de pertes d’activité directes.

Les formes de brandjacking les plus graves correspondent à des situations où l’identité de la marque est usurpée pour des pratiques de détournement illégales par lesquelles des consommateurs peuvent être trompés et passer des transactions avec une entité autre que la marque à laquelle ils pensent avoir affaire. Ces formes de brandjacking peuvent reposer, entre autres, sur des techniques de DNS spoofing, d’email spoofing, de cybersquatting ou de typosquatting.

Par extension, le terme de brandjacking peut également être utilisé pour désigner des pratiques qui ne sont pas forcément illégales et qui peuvent s’apparenter à des pratiques de parasitisme de marque entendu ou non au sens légal du terme. Dans ce cadre, la forme la plus connue de brandjacking est probablement l’achat d’une marque concurrente sur AdWords (voir brandjacking AdWords).