Définition : 4E en marketing

Les 4E sont une alternative ou un complément aux modèles plus classiques des 4P ou même des 4C.

Le modèle des 4E a semble-t-il d’abord été popularisé en 2008 par Christopher Graves alors président d’Ogilvy Asie. Dans ce cadre les 4E correspondent initialement à Experience / Everyplace / Exchange / Evangelism & Engagement.

Le E d’expérience vient souligner le constat du passage vers ce qu’on appelle parfois une économie de l’expérience où notamment les expériences d’achat et d’usage complètent ou prennent le pas sur les caractéristiques produits.

Le E d’everyplace rend compte de l’omnicanalité de la distribution et de la communication.

Le E d’exchange traduit la montée en puissance de modèles alternatifs à la vente (freemium, location, etc.).

Le E d’evangelism (de plus en plus souvent remplacé désormais par celui d’Engagement) traduit pour sa part la capacité du consommateur à partager son expérience (avis, réseaux sociaux, etc.).

Les 4E, qui peuvent éventuellement être considérés comme un buzzword ou « buzzmodel » d’agence ne se sont pas réellement imposés en tant que modèle représentatif du marketing car ils ne couvrent finalement que quelques aspects ou évolution du marketing.

La présentation initiale des 4E :