Définition : 4C du marketing

Les 4C correspondent à une évolution des 4P proposée dans les années 1990 par Robert Lauterborn et depuis adoubé par Philip Kotler lui-même.

Les 4C correspondent à :
Customer needs
Convenience of buying
Cost to satisfy
Communication

Les 4C ne remettent pas fondamentalement en cause la logique des historiques 4C, mais furent surtout édictés pour souligner de manière plus explicite l’orientation client à donner au marketing. Celle-ci était normalement déjà sous-jacente dans le cadre du mix 4P mais probablement parfois un peu oubliée. Le passage au 4C permet également de prendre en compte l’évolution du contexte de la société de consommation ( rôle de l’expérience, digitalisation de la société, etc.).

Le passage du concept de Produit à celui de besoins (« Customer needs ») traduit le concept de démarche mercatique  et un « recentrage sur le client ».

Le passage de Place (distribution) à « Convenience of buying » traduit la multiplication et la fusion des canaux (Omnicanalité, Phygital) et l’essor de la livraison lié au e-commerce qui permettent de faciliter la démarche achat.

Le passage de Price (Prix) à « Cost to satisfy » traduit le fait que le prix est souvent devenu moins déterminant que la satisfaction et l’expérience et que ces derniers ont un coût devant être pris en compte.

Enfin, le passage de Promotion à Communication induit à la fois la diversité actuelle des moyens de communication publicitaires / marketing et le fait que cette communication ne se fait uniquement dans une logique promotionnnelle mais également relationnelle.

Comme les 4P, les 4C se voient à leur tour concurrencés ou complétés par d’autres « modèles » marketing comme les 4E.