Pourquoi l’email est-il parfois « pénalisé » par les problématiques d’attribution cross-device ?


On l’oublie ou l’ignore parfois, mais le canal email peut dans certains cadres d’usage se retrouver sous-estimé par le fait des comportements cross-device. En effet, malgré les progrès réalisés dans le domaine de l’expérience utilisateur vécue sur des sites mobiles ou des applications, certains destinataires d’emails ouverts sur mobiles préfèrent encore parfois passer sur un ordinateur pour passer commande ou chercher un complément d’information. Ce comportement peut s’expliquer par une préférence d’usage individuelle ou par la volonté de réaliser une consultation conjointe plus facile à mener sur un ordinateur. Ce dernier cas se rencontre par exemple fréquemment dans le domaine du voyage / tourisme.

Si un destinataire se contente de lire un email sur son smartphone et consulte le site de l’expéditeur sur un desktop sans repasser par sa boîte mail, alors la visite ou la conversion a de grande chance d’être attribuée au SEO, au SEA fait sur la marque ou à un accès direct.

Le destinataire peut également cliquer initialement sur l’email à partir de son smartphone, consulter rapidement l’offre avant d’y revenir ensuite ultérieurement sur un desktop. Dans ce cas, l’email se voit bien attribué le clic, mais pas forcément la conversion selon le mode d’attribution utilisé.