Définition : Taux de délivrabilité emailing

Le taux de délivrabilité correspond généralement à la proportion des messages email considérés comme réellement parvenus à leur destinataire lors d’une campagne. Le taux de délivrabilité peut être calculé uniquement sur la base des bounces reçus en réponse à une campagne ou prendre en compte « la réelle » réception par les destinataires.

Le plus souvent, le taux de délivrabilité donné par défaut par les plateformes d’emailing est un taux obtenu par soustraction des messages d’erreurs, de blocage ou de mise en spam reçus en réponse à une campagne. Si 10 000 messages sont envoyés et que la plateforme d’envoi reçoit 100 bounces ou messages d’erreurs, elle considère alors que 9 900 messages sont arrivés à destination et que le taux de délivrabilité est de 99%.

Le taux de délivrabilité est alors égal à 100 % – (taux de hard bounces + taux de soft bounces).

Ce taux de délivrabilité peut alors être trompeur car certains domaines destinataires peuvent parfois bloquer le message sans renvoyer de message d’information et surtout, les messages peuvent avoir été reçus mais mis en boîte ou onglet spam. Ces limites peuvent être en partie éliminées par le biais du taux de placement en boîtes de réception.

Pour un fichier d’abonnés newsletter réellement optin, présentant une bonne hygiène et utilisé régulièrement, le taux de délivrabilité peut aisément dépasser les 98% car les adresses en erreurs sont normalement enlevées des fichiers au fur et à mesure.

Le taux de délivrabilité peut être parfois ponctuellement plus faible lorsqu’on utilise pour une campagne une bonne proportion d’adresses nouvellement collectées et qui n’ont pas été testées par une procédure de validation spécifique. Si par exemple une campagne est effectuée sur des adresses optin collectées sur support papier, il se peut que le taux de délivrabilité descende à 90 ou 80 % à cause des erreurs lors de la complétion d’un formulaire et des erreurs de saisies effectuées à partir du support papier.

Lorsqu’ils sont disponibles, le taux de placement en boîtes de réception et le taux de délivrabilité par domaine vont venir utilement compléter le taux de délivrabilité global par défaut.

Un exemple de taux de délivrabilité calculé pour la newsletter associée à ce site :