Définition : Série limitée

Une série limitée est constituée d’une offre de produits dont le nombre proposé à la vente est volontairement limité. La série limitée est souvent proposée sur une période réduite et pour une version spéciale d’un produit.

Selon ses domaines d’utilisation, la pratique de la série limitée joue sur l’effet de rareté, la notion d’exclusivité et sur les comportements de collection. Elle est, entre autres, depuis longtemps utilisée dans le secteur automobile et plus récemment dans le domaine des produits de grande consommation et même des forfaits mobiles en téléphonie. La série limitée peut parfois être associée à un usage de licence de marque. Cette pratique est notamment relativement courante dans le secteur automobile ( « 206 Roland Garros »).

Le fait de proposer un produit en série limitée peut permettre :
– d’accroître ponctuellement les ventes (packaging de Noel)
– d’augmenter la marge par la pratique d’un prix de vente plus élevé
– de jouer sur l’image et le positionnement de la marque
– de différencier son offre
– de capitaliser sur la notoriété d’une marque ayant concédé une licence
– de « récompenser » / fidéliser les fans de la marque
– de faire l’événement et bénéficier de retombées médiatiques et sociales
– …

Dans certains cas, il ne s’agit pas réellement d’un produit, mais plutôt d’un packaging en série limitée.

Voir sur le même sujet marketing de la rareté,  et édition collector.

Nespresso utilise notamment le principe de la série limitée comme outil de positionnement :



 

Un exemple original d’usage de la série limitée dans le domaine des rasoirs dans une logique de co-création avec une égérie de marque :



 

D’autres exemples de produits en série limitée.



 

 



 

L’usage de la série limitée pour augmenter les marges :