Définition : Quick win en A/B testing

Dans le contexte des pratiques d’A/B testing, un quick win est un test facile et rapide à mettre en place et qui peut potentiellement générer des gains de conversion notables. On utilise alors le terme de quick win puisque le gain d’efficacité est alors réalisé rapidement et avec peu d’efforts. Le gain fait généralement référence à un gain de chiffre d’affaires ou de leads.

Dans le domaine de l’A/B testing e-commerce, les quick wins sont généralement liés à des tests très simples qui peuvent être mis en place sans développements techniques spécifiques en utilisant simplement l’éditeur de la plateforme d’A/B testing, sans changer notablement l’organisation d’une page et sans devoir mettre un tracking spécifique autre que celui récupéré automatiquement à partir de la plateforme de web analyse.

En A/B testing e-commerce, les quick wins les plus fréquents sont :
– les tests de boutons (CTA / couleur / formes)
– les tests de présence / visibilité d’éléments de réassurance
– les tests de wording (aucune création graphique nécessaire)
– …

En dehors d’un contexte e-commerce, l’A/B testing de formulaire peut également souvent être générateurs de quick win.

Les quick wins sont logiquement surtout présents dans les premières phases d’optimisation et de plans de tests lorsqu’il existe encore beaucoup de « grain à moudre ». L’efficacité marginale des A/B tests a ensuite logiquement tendance à se réduire car les gains deviennent moins spectaculaires et les tests négatifs plus fréquents. Les quick wins sont en général un bon moyen d’embarquer les équipes dans les process d’A/B testing.