Définition : Opt-in

Dans le contexte de l’email marketing et d’autres canaux de marketing automatisé , l’opt-in est le principe par lequel un individu doit donner son consentement préalable et explicite avant d’être la cible d’une prospection directe. Le principe général est qu’un individu ne peut être destinataire d’une newsletter que s’il a donné de manière claire et explicite son consentement à la réception de ce type de message.

L’obligation d’opt-in ne s’applique cependant pas à des individus déjà clients dans le cadre d’offres similaires ou pour des adresses email professionnelles.

L’opt-in est une obligation imposée par la loi LEN et par les recommandations d’application émises par la CNIL.


Source image guide CNIL

L’obligation d’opt-in est surtout connue pour l’utilisation de l’email à des fins commerciales et notamment pour l’envoi de newsletters, mais elle s’applique également à la prospection par SMS, par fax, par automates d’appels et par bluetooth. On parle d’adresses email opt-in.

Avant d’être un obligation légale, le recours à l’opt-in était préconisé par les partisans du permission marketing.

La loi LEN prévoit deux exceptions au principe de l’opt-in. L’une pour les individus déjà clients de l’entreprise à qui il est possible de faire une offre « analogue » et l’autre pour les adresses email professionnelles.


Source image guide CNIL

La CNIL précise régulièrement par la voie de recommandations ce qui doit être considéré comme un consentement préalable. Elle estime notamment que cette autorisation doit se faire sur Internet par une case à cocher et non à décocher lorsque la collecte de l’adresse ne se fait pas exclusivement dans une démarche volontaire d’abonnement.

On distingue parfois l’optin explicite ou actif de l’opt-in passif. Ce dernier est cependant normalement contraire à la loi et « condamné » par la CNIL.

Un pratique originale et astucieuse d’optin :

opt-in3