Définition : Filtrage anti spam

Le filtrage antispam des emails est la pratique par laquelle les fournisseurs d’accès Internet, les services webmail et les services informatiques des entreprises filtrent les emails reçus sur leurs serveurs avant de les faire parvenir à leurs destinataires finaux.

L’objectif est de filtrer les spams commerciaux, les messages de phishing et autres arnaques par email. Les enjeux du filtrage anti spam sont donc liés à la sécurité, à l’optimisation des ressources et aux confort et gain de temps côté destinataires.

Selon les acteurs et la nature des messages suspects, ces derniers sont soient directement supprimés au niveau de la passerelle de messagerie du prestataires soit acheminés dans le répertoire spam de la boîte email du destinataire. Plusieurs milliards de messages sont filtrés quotidiennement sans que la plupart des utilisateurs en ait conscience.

Les techniques de filtrage des emails sont variées et nombreuses et peuvent être combinées.

Les principaux critères pouvant être pris en compte sont :

– la configuration technique des serveurs émetteurs
– la réputation des serveurs et URL (voir filtrage par réputation)
– le taux d’erreur sur les adresses
– les réactions des destinataires (voir filtrage comportemental)
– la présence de l’émetteur en liste blanche ou noire
– le contenu du message (voir filtrage par contenu)
– la propreté du code
– le contenu des en-têtes techniques
– …


C’est le filtrage antispam qui est la source de la problématique de délivrabilité.

Le filtrage antispam des messages email selon un livre blanc Dolist.



Le filtrage antispam peut également mis en place « manuellement » par un destinataire au niveau de son logiciel ou service de messagerie selon ses propres règles et filtres.