Définition : Déréférencement Google

Le déréférencement Google correspond à la situation où une page web est supprimée de l’index du moteur de recherche et ne figure donc plus dans les pages de résultats (SERP). Le déréférencement Google revient à devenir quasiment invisible sur Internet car les pages désindexées ne peuvent alors être accessibles que par le biais de liens ou par un accès direct à l’URL (saisie ou favori du navigateur).

Dans les faits, il existe différents types ou contextes de déréférencement opérés par Google. Il peut s’agir d’une demande opérée par un individu ne contrôlant pas la page web concernée, d’une demande faite par l’éditeur / webmestre de la page ou d’une sanction opérée par Google.

Le premier cas correspond à celui d’un individu qui demande à ce que des pages qu’il ne contrôle pas et portant atteinte à sa réputation ou à des droits d’auteurs soient supprimées de l’index et des pages de résultats. Pour plus de détails, voir demande de suppression de contenus Google.

Le deuxième cas correspond à celui où un éditeur demande qu’une page qu’il contrôle (et qu’il a le plus souvent supprimée) ne figurent plus dans l’index de Google. On parle alors d’une demande ou déclaration de suppression d’URL qui se fait par le biais de la Search Console. Parfois la demande peut correspondre à une demande de déréférencement liée à des liens toxiques.

La troisième situation est celle d’un déréférencement opéré à la propre initiative de Google pour punir des pratiques SEO contraires à ses recommandations (black hat SEO). Dans ce cas, le terme de déréférencement est un peu un abus de langage car le plus souvent les pages restent présentes dans l’index mais elles sont positionnées loin dans les SERP ce qui revient quasiment au même en terme de visibilité. On parle alors généralement de pénalités manuelles. Dans certains cas exceptionnels, ce type de déréférencement peut être recherché par le biais d’une pratique de negative SEO.