Définition : Data catching

L’expression data catching fait généralement référence à la problématique et aux dispositifs de capture / collecte des données relatives aux clients et prospect. Le data catching comprend des modes de collecte passifs (données de navigation web, données liées aux applications mobiles et smartphones, clics newsletter, etc.) et des modes de recueil actifs par lesquels le consommateur va confier volontairement ses données en échange ou non d’un service ou d’un avantage.

Le dispositif de data catching permet d’alimenter les systèmes de gestion de données (CRM /DMP / …) et d’optimiser l’action marketing. Parmi les données collectées, on distingue généralement les données comportementales des données déclaratives.

Le concept ou la procédure de data catching peut également s’appliquer à des contextes publicitaires de type opérations spéciales dans le cadre desquelles un dispositif de capture des données est mis en place en fonction des données pouvant intéresser l’annonceur. Une opération spéciale peut par exemple prendre la forme d’un quiz digital qui permet de collecter des données utiles à l’annonceur lié à l’opération publicitaire.

Les stratégies et dispositifs de data catching doivent prendre en compte des aspects UX / ergonomie (ergonomie des formulaires par exemple), des aspects psychologiques, et évidemment, les contraintes légales (RGPD, e-Privacy, etc.)

Le patrimoine data constitué dans le cadre d’un dispositif de data catching permet de mieux connaitre les clients / prospects et peut donner lieu à l’activation des données collectées.