Brandjacking AdWords de Ouibus par Flexibus

Pour que la pratique reste à priori légale et ne pas risquer une attaque juridique de la part de son concurrent, Flexibus joue avec les mots et les techniques du CamelCase pour reprendre de façon détournée le nom de Ouibus. On rappellera ici que l’achat de la marque d’un concurrent en tant que mot clé est légale à condition que la rédaction de l’annonce n’induise pas en erreur sur la page de destination et que donc celle-ci ne reprend généralement pas le nom du concurrent. Voir à ce sujet : Peut-on et doit-on acheter la marque d’un concurrent sur AdWords.

Dans l’exemple ci-dessous (repéré sur une publication LinkedIn), Flexibus gagne sur deux tableaux, il entretien la confusion et favorise probablement son quality score.

 



 

 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn