Définition : Walled garden

Dans le contexte de la publicité digitale, l’expression « walled garden » est généralement utilisée pour désigner les écosystèmes publicitaires de quelques géants du digital (Google, Facebbok, etc)  au sein desquels l’accès aux données est très restreint pour les agences et annonceurs. Le caractère clos de ces « jardins » se traduit également souvent par le fait que ces écosystèmes publicitaires ne permettent pas l’usage de services externes de mesure d’audience et de brand safety.

Le terme de « walled garden » ou « jardin clôturé » fait notamment référence au fait que des données de ciblage très puissantes peuvent être utilisées au sein de ces plateformes publicitaire mais que celles-ci restent logiquement le monopôle de ces éditeurs. Le terme de « walled garden » peut par exemple s’appliquer au fait que Google et Facebook ont des données de réconciliation cross-devices uniques grâce au fait que la totalité ou une bonne partie de leurs utilisateurs sont « loggués » avec un identifiant personnel.

Des professionnels de la publicité programmatique débattent autour du concept de walled garden et de ses problématiques :