Définition : Vente à perte

La vente à perte est la pratique qui consiste à vendre un produit en dessous de son coût de revient ou d’achat. Dans ce dernier cas, c’est à dire dans le cas d’un distributeur revendant des produits achetés à un fournisseur, on doit normalement parler de revente à perte.

La vente à perte par un fabricant peut être légale si elle ne tombe pas sous la qualification de la pratique de prix abusivement bas. Elle peut notamment se justifier dans des périodes de début d’activité ou les économies d’échelles liées à l’activité de production ne peuvent par encore jouer du fait de volumes de vente trop faible.

La revente à perte est par contre interdite pour les commerçants.