Définition : Traffic manager

La fonction de traffic, ou trafic manager pour l’orthographe française, peut désigner deux fonctions distinctes dans le domaine du marketing digital.

La première, plus ancienne mais désormais d’usage plus rare, est celle de responsable de la mise en place des campagnes digitales au sein d’une régie. Elle fait l’objet d’une définition spécifique « traffic manager en régie« .

La deuxième désormais plus courante, correspond au traffic manager dont le titre peut être francisé en responsable trafic ou responsable acquisition. Sa fonction est alors de générer au meilleur coût un traffic qualifié sur un site web ou une application mobile en mobilisant les différents canaux d’acquisition disponibles.

Les principaux leviers de traffic utilisés ou gérés par le traffic manager sont :
– les liens commerciaux ou annonces shopping du type Google Ads
– les publicités sociales (Facebooks ads, LinkedIn ads, etc.)
– les outils de visibilité proposés par les marketplaces
– les plateformes d’affiliation
– les comparateurs
– les réseaux de retargeting
– le SEO (parfois hors périmètre de la fonction et confié à un spécialiste)
– …

Le traffic manager assure généralement la mise en place des campagnes ou l’interface avec des spécialistes externes /internes et s’assure de la rentabilité / efficacité des canaux utilisés. Il exerce le plus souvent sur un site e-commerce mais la fonction peut également exister pour des sites non transactionnels.

Un exemple d’offre d’emploi de traffic manager :



 

Une sélection de témoignages intéressants et représentatifs de la fonction de traffic manager :