Définition : Torture test

Dans le cadre du développement et du contrôle de qualité produit, un torture test est une opération par laquelle le produit est soumis un très grand nombre de fois par voie mécanique à une contrainte pouvant s’opérer dans ses conditions d’usages normales ou exceptionnelles.

Le torture test est à la base une technique réservée au contrôle qualité ou à la R&D. Les torture tests sont cependant de plus en plus souvent utilisés dans les campagnes et messages publicitaires ou dans le cadre de vidéo de démonstration de résistance du produit. Ils peuvent notamment être utilisés pour une diffusion sur Youtube.

Cette utilisation publicitaire peut se faire par la reprise des tests réels ou par la création de torture tests fictifs plus ou moins spectaculaire. Dans des cas où le torture test est fictif, la question peut parfois se poser de savoir si la publicité doit ou non être considérée comme une publicité mensongère. Lorsque le torture test correspond à une situation anormale on peut également parler de crash test.

Enfin des torture tests peuvent être créés et diffusés par des consommateurs de façon indépendante sans que la marque soit partie prenante.

Un exemple d’usage publicitaire des tortures tests :



 

Samsonite s’est fait une spécialité des torture tests ou crash tests :



 

Aux USA, la marque Blendtec est sortie de l’anonymat dans les années 2000 avec des torture tests un peu spéciaux pouvant compter plus de 5 000 000 de vues :



 

Un usage de torture test en point de vente :



 

Un autre exemple d’usage des torture tests laboratoire pour un spot publicitaire TV :