Définition : Second party data

Le terme de second party data désigne généralement des données relatives aux clients ou prospects, voire des données externes d’environnement, qui proviennent d’un partenaire et qui viennent donc enrichir et compléter les données propriétaires (first party data) dont dispose déjà l’entreprise.

Les second party data sont généralement collectées ou échangées dans le cadre d’un partenariat ou éventuellement achetées. La frontière est parfois floue avec le terme de third party data. La gestion et l’échange de ces données peut se faire par le biais d’une DMP et de dispositifs de data sharing.

Une forme particulière de data second party est constituée des data ou données intentionnistes.

Une illustration très intéressante de l’usage de « second party data » qui viennent enrichir les first party data de Danone pourtant riche en la matière :



 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn