Définition : RevPAR

RevPAR est l’acronyme de « Revenue Per Available Room », soit le revenu par chambre disponible. Le terme de disponible signifie alors qu’une chambre est disponible pour la clientèle sur la période étudiée (le plus souvent l’année) et non qu’elle est vacante à un moment donné. Malgré certaines limites, le RevPAR est en général considéré comme « l’indicateur de performance roi » de l’activité hôtelière et de ses performances commerciales. Dans un environnement où les prix sont de plus en plus variables et dynamiques, il est justement considéré comme un indicateur plus performant et plus signifiant que le taux d’occupation.

Le RevPar est le plus souvent calculé pour une année ou tout autre période par la formule : prix de vente moyen d’une chambre X taux d’occupation moyen. Il s’obtient également par la formule : chiffres d’affaires global liés aux chambres / chambres disponibles.

Son calcul permet de comparer les performances d’une chaîne ou d’un établissement dans le temps ou de comparer les performances d’établissements similaires. Sa valeur est évidemment fortement impactée par la nature du segment de marché considéré.

Les avantages du RevPAR sont sa simplicité de calcul et son rôle de mètre étalon partagé. Il présente cependant certaines limites. Il ne s’agit en aucun cas d’un indicateur de rentabilité mais plutôt d’un indicateur de performance commerciale. En fonction des formes et structures de coûts associés, les RevPARs logiquement élevés constatés dans l’hôtellerie de luxe ne sont pas forcément plus générateurs en termes de marges ou revenus nets que ceux naturellement moins élevés des segments inférieurs. De même, le revPar ne prend normalement en compte que le C.A. généré directement par la chambre et non les éventuelles sources de revenus annexes ( bar, spa, petits déjeuners,locations de salle, etc.). Certains segments de clientèle peuvent parfois être dans la moyenne en termes de revPAR constatés mais plus rentables pour les revenus annexes. Pour cette raison le RevPAR est parfois remplacé ou complété par d’autres indicateurs tels que l’ARPAR, le TrevPAR ou le Trevpec.

L’exemple des RevPAR communiqués par le groupe Accor :