Définition : Relations publics

Le terme de relations publics a remplacé officiellement celui de relations publiques en 2011 pour prendre notamment en compte la montée en puissance d’Internet et du digital et corriger une traduction originelle approximative.

L’utilisation du nouveau terme voulu par le Syntec RP vise à la fois à montrer la multiplicité des modes de relation qui existent désormais dans ce domaine et la multiplicité des publics concernés.

Les relations publics regroupent l’ensemble des techniques et actions permettant de gérer la réputation et l’image d’une entreprise ou d’une marque auprès de ses différents publics. Leur vocation affichée est de bâtir la confiance.

La « profession de foi » du Syntec RP :


Les publics concernés par les relations publics sont en général :

– les consommateurs ou clients
– les pouvoirs publics, administrations, élus
– les associations, ONG
– les prescripteurs
– la presse
– les leaders d’opinion, notamment sur Internet
– les actionnaires
– les distributeurs
– fournisseurs
– employés
….

Les outils ou actions utilisés à des fins de relations publics peuvent être entre autres :

– les relations presse et relations blogueurs
– la participation à des salons
– des journées portes ouvertes
– des roadshows
– des réceptions (soirées, cocktails, inaugurations, prix etc.)
– des opérations événementielles
– des opérations d’influence ou de lobbying
– des opérations de mécénat


Le Syntec définit les agences conseils en relations publics comme des « bâtisseurs de réputation qui à travers la création de contacts utiles avec l’ensemble des publics des entreprises, des marques et des produits, agissent sur l’opinion et construisent, pierre par pierre, les socles de la bonne réputation. »

Thierry Wellhoff un temps président du Syntec Conseil en Relations Publics, les a pour sa part défini comme « le fait de développer des stratégies relationnelles et d’engager la conversation avec les leaders et les relais d’opinion, où qu’ils se trouvent, en produisant des contenus attractifs, pertinents et singuliers permettant d’influer sur le cours des événements. Des contenus qui concernent aussi bien le domaine de l’institutionnel que celui du marketing. »

Le domaine des relations publiques est très proche de celui de l’événementiel, mais toutes les actions événementielles ne sont pas des actions de relations publiques car certaines ont une visée plus publicitaire.

Une petite introduction intéressante aux relations publiques :


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn