Définition : Prix d’appel

Un prix d’appel est un prix artificiellement bas qui ne permet généralement pas de réaliser des bénéfices sur la vente du produit considéré (produit d’appel) mais qui sert à générer du trafic en points de vente.

Il existe principalement 3 types d’usages du prix d’appel.

Le premier usage est d’utiliser un prix d’appel sur un produit à faible valeur unitaire dont l’achat est fréquent et habituellement peu générateur de marge pour attirer des consommateurs dont la visite est rentabilisée par les autres achats réalisés dans le point de vente. Il peut par exemple s’agir de la classique baguette de pain en grande distribution qui a cependant maintenant en grande partie perdue cette fonction.

Le deuxième usage est de pratiquer un prix d’appel sur un article dont la quantité disponible est volontairement insuffisante pour occasionner des visites et / ou des ventes dérivées sur un produit identique mais plus cher. Cette pratique est limitée par la loi qui oblige l’annonce relative à ce prix d’appel à mentionner les quantités disponibles et le distributeur à donner la possibilité de pouvoir commander en cas de rupture de stock le produit ou un produit similaire au prix annoncé.

Le troisième usage consiste à proposer un produit à un prix d’appel, mais aux caractéristiques éventuellement insuffisantes, en cherchant à dissuader le client de l’acheter et à le diriger vers un produit réellement générateur de marge. Cette pratique se rencontre surtout pour les produits blancs ou bruns ou l’intervention du vendeur permet la dérive vers les produits à vendre.

La pratique des prix d’appel est limitée dans la distribution par l’interdiction de la revente à perte.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn


Commentaires (1)

  • Vivre de son blog : la vérité

    |

    […] J’autoédite Le Guide du Blogueur en papier. Additionné à la version électronique, je vais en vendre environ 1000 exemplaires à un prix d’appel […]

Les commentaires sont fermés