Définition : Pivot de start-up

Dans le domaine de « l’économie digitale » le terme de pivot est généralement utilisé pour désigner le fait qu’une start-up change son business-model et / ou son offre de produits ou services.

Les pivots sont typiques des domaines de l’Internet et des nouvelles technologies dans la mesure où l’environnement est très mouvant et par le fait que, par nature, la pertinence d’une nouvelle offre de service peut être remise en cause lorsqu’elle durablement confronté au marché. Un pivot est par ailleurs plus « facile » à mettre en oeuvre dans une entreprise qui n’est pas encore réellement installée sur son marché, notamment lorsqu’il s’agit,comme souvent, d’une question de survie.

Quelques exemples de pivots de start-ups :

La société Bealder spécialisée dans la mise en place de beacons dans les points de ventes a ainsi pivoté vers l’analytics in-store en utilisant le signal wifi des portables lorsque le constat a été fait que l’audience des beacons étaient trop limitée.

La société Cityscoot spécialisée dans la location de scooters électriques a du pour sa part effectuer un pivot lorsqu’elle a pris conscience après un an de démarches avec les gestionnaires de parking que les utilisateurs potentiels du service n’étaient pas prêt à se rendre dans les parkings souterrains pour prendre et rendre les scooters. Le pivot s’est donc fait vers un système utilisant librement la voie publique avec une logistique d’entretien différente.

La plateforme de publicité Adyoulike a démarré en 2011 sur le concept du captcha publicitaire avant de se développer finalement dans le native advertising.

Un autre exemple typique de pivot de start-up :



Une illustration du fait que les pivots ne concerne pas que les start-ups de l’Internet :