Définition : Media for equity

Le media for equity est une technique de développement des start-ups par lequel un groupe média offre de l’espace publicitaire à une start-up en échange d’une entrée au capital. C’est une forme particulière de bartering publicitaire.

Dans les domaines où les économies d’échelles sont importantes et où la prime au premier entrant est forte, le principe du media for equity permet aux jeunes pousses de prendre plus rapidement position sur un marché, car les délais de mise en place sont plus réduits que ceux nécessaires à une levée de fonds classiques.

Pour les médias concernés, outre le potentiel de valorisation de la participation, le media equity permet de valoriser des inventaires publicitaires qui éventuellement ne serait pas vendus, de créer des liens forts avec de potentiels futurs annonceurs et d’inciter la concurrence à utiliser le média concerné. La pratique peut être particulièrement intéressante pour des groupes de presse qui peuvent notamment jouer sur la variation de pagination publicitaire.

Lorsque le media for equity est utilisé en TV pour de jeunes start-ups encore faiblement capitalisées et valorisées, la valorisation des espaces fournis par les chaînes peut leur donner très rapidement une part très importante du capital.

Zalendo est un exemple d’acteur ayant profité du media for equity lors de sa croissance initiale en Allemagne. La société CornerJob est également un exemple d’usage intensif du media for equity et se retrouve avec les différentes formes de médias publicitaires à son capital (TF1, RTL, Clear Channel, etc). A titre d’exemple, l’accord de media for equity annoncé entre CornerJob et ClearChannel prévoyait pour le premier trimestre 2017 une campagne sur 6 000 faces print et 800 écrans digitaux

Une variante est le « media & cash for equity » qui combine capitalisation et allocation d’espaces publicitaires.

Un rare témoignage d’entreprise ayant eu un recours intensif au media for equity :



 

Un article dossier relativement complet sur les principes et le phénomène du media for equity :