Définition : Barter ou Bartering publicitaire

Le bartering publicitaire désignait à l’origine le fait pour une marque de produire un programme de diffusion pour une chaîne de télévision (américaine) en échange d’un espace publicitaire. Ce type de programme a donné naissance au terme de « soap opera » qui est donc à l’origine un programme fourni par un lessivier. En anglais bartering signifie « troc ».

La notion de bartering ou barter s’est depuis élargie et désigne plus généralement un processus d’échange d’espaces publicitaires contre des biens ou services fournis par l’annonceur. Les biens fournis par l’annonceur peuvent être des stocks d’invendus, des bons ou vouchers de transport ou voyage (annonceurs du tourisme et du transport) ou des bons d’achat.

Les premières formes de barter se faisaient surtout directement entre annonceurs et supports publicitaires. Depuis, des agences spécialisées en barter sont apparues et mettent en place des processus de barter par lesquelles elles reprennent le stock ou les bons de l’annonceur contre des crédits média (espaces publicitaires chez des supports partenaires) et des prestations de conseil en création et médiaplanning. Elles assurent alors elles-même l’écoulement des stocks  sur des canaux spécialisés. Ces agences de barter sont souvent des filiales des agences média traditionnelles.

Le media for equity peut être vu comme une forme particulière de bartering publicitaire

Le terme de barter est également parfois utilisé pour désigner des simples échanges d’espaces publicitaires.