Définition : Marque patronymique

Une marque patronymique est une marque qui a été déposée en reprenant le patronyme d’un individu comme nom de marque. Le plus souvent, le patronyme utilisé est celui du fondateur de la marque ou de l’entreprise, mais il peut également s’agir parfois d’un patronyme utilisé dans le cadre d’un accord commercial (patronyme de sportif ou de personnage public), d’une action de « parasitisme patronymique » ou même un nom inventé. Par nature, une marque patronymique n’est pas évocatrice.

Les marques patronymiques de fondateur sont notamment souvent utilisées dans le secteur automobile et dans le domaine du luxe et de la mode.

Lorsqu’il s’agit d’un patronyme réel, en cas de cession de la marque, il peut y avoir parfois quelques conflits juridiques entre le nouveau détenteur de la marque patronymique et l’individu ayant donné son nom. Ce dernier peut alors être limité dans l’usage commercial de son patronyme. Ces types de conflits sont assez fréquents dans le domaine de la mode.

Des conflits juridiques sont également fréquents lorsqu’il s’agit d’exploiter la notoriété d’une personne vivante ou décédée (voir exemple ci-dessous).

Quelques exemples de marques patronymiques connues :

– Renault / Peugeot / Citroën / Michelin
– Heinz / Monique Ranou / Justin Bridou (inventée)
– Ines de la Fressange / Jean Paul Gauthier / Kenzo / Louis Vuitton / Chanel / Louboutin
– Jacques Dessange / Franck Provost / Jean-Louis David /
– Dyson
– …

Le cas de la marque de jean Steve Jobs n’ayant pu être interdite par Apple qui ne l’avait pas déposée et qui n’a pas pu non plus faire interdire le logo à priori clairement inspiré du sien (source) :