Définition : Marketing direct

Le marketing direct regroupe l’ensemble des actions de communication personnalisées ou individualisées ayant pour vocation de susciter une réponse plus ou moins immédiate de la part du destinataire (commande, demande de devis, appel sur n° vert, prise de RV, etc.).

On estime généralement que le marketing direct se singularise des autres modes d’actions marketing et notamment de la publicité par le fait qu’une campagne de marketing direct :

– propose un message personnalisé
– soit adressée à partir d’un fichier (adresse, numéro de téléphone…)
– ait pour objectif une réponse plus ou moins immédiate du destinataire
– permette de mesurer plus ou moins précisément les résultats obtenus (taux de réponse, taux de transformation, nombres et montants de commandes, etc.)

Les canaux historiques du marketing direct sont le courrier, le téléphone, le fax auxquels s’est ajouté plus récemment Internet avec notamment l’utilisation de l’email à des fins marketing.

On notera d’ailleurs qu’Internet fait exploser la frontière classique entre publicité et marketing direct. En effet, un bandeau publicitaire ou un lien commercial est un élément de publicité, mais on peut également considérer qu’il s’agit d’un élément de marketing direct dans la mesure où il peut susciter une action immédiate du destinataire et où on peut mesurer précisément les résultats d’une campagne (clics, commandes, CA).

Internet est donc à la fois un média publicitaire et un canal de marketing direct.

Selon l’UDA, les investissements en marketing direct des entreprises françaises ont représenté 8,8 milliards d’€ en 2013 en prenant en compte les ISA. C’est le principal vecteur de communication des entreprises. Pour 2013, le marketing direct comptait pour 45% des investissements hors médias et pour 25% de la totalité des investissements en communication marketing et publicitaire.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn