Définition : Guerilla testing

Dans le domaine de l’UX ou expérience utilisateur, le guerilla testing est une pratique de tests utilisateurs qui consiste à réaliser de manière très simple et plus ou moins impromptue des tests d’applications (logiciels, site web, application mobile, …) en sollicitant au pied levé des utilisateurs cobayes disponibles. Le guerilla test se fait donc sans passer par un prestataire spécialisé que celui-ci soit interne (département études) ou externe.

Le guerilla testing peut se faire dans un lieu public (salle d’attente de gare, parc, Starbuck) ou parfois dans les locaux même de l’entreprise auprès de collègues du développeur. Le dernier cas pose cependant des risques de biais particuliers liés à la connaissance du domaine. Le test est généralement réalisé de manière « bricolé » en consultant des maquettes ou prototypes sur le smartphone ou desktop de celui qui le met en oeuvre et se fait sur un nombre plus restreint d’utilisateurs (souvent 2 à 5) qu’un test plus traditionnel et organisé.

La pratique de guerilla testing peut permettre de dégrossir des projets, de lever des doutes et d’éviter en amont les erreurs d’UX les plus grossières. Elle peut permettre d’avancer en attendant des tests plus aboutis et parfois de « remplacer » ces derniers pour des contraintes de temps et de budget.

Les guerilla tests sont naturellement moins fiables et moins abouties que les tests traditionnels planifiés à cause de leurs conditions matérielles particulières et par le fait que l’échantillon de testeurs est plus réduit et moins contrôlé.

Un responsable d’UX évoque ses pratiques de guerilla testing dans le domaine du développement d’applications bancaires :