Définition : Ghost management

L’expression de ghost management désigne les pratiques parfois et initialement en vigueur dans l’industrie pharmaceutique. Elle consiste à publier un certain nombre de contenus favorables à un médicament sans pour autant que la laboratoire n’apparaisse comme étant le commanditaire des contenus et informations publiés. Le ghost management est donc un dispositif de manipulation de l’opinion.

Les principaux outils ou leviers du ghost management sont :
– le ghostwriting (ayant donné son nom à la pratique)
– la publication d’études commanditées et dont la présentation des résultats peut être plus ou moins orientée
–  la publication de supports publicitaires pouvant avoir l’apparence de revues médicales à comité de lecture
– …

Les pratiques de ghost management ne se cantonnent pas aux domaines pharmaceutiques et médicaux, elles se rencontrent également dans les domaines où les avis et études scientifiques peuvent avoir une influence sur l’opinion. Un acteur comme Monsanto est ainsi souvent dénoncé pour des pratiques de ghost management relatives aux effets de ses produits.