Définition : Ghostwriting

Le ghostwriting est une pratique de lobbying ou de manipulation d’opinion qui est initialement principalement utilisée dans le domaine de l’industrie pharmaceutique et médicale et qui consiste à utiliser des experts plus ou moins reconnus pour faire publier en leur nom des articles créés par des agences de contenus spécialisées. Le ghostwriter ou auteur fantôme est alors l’individu ayant écrit en sous-main l’article, il s’agit d’un collaborateur interne ou externe du laboratoire.

Ces articles fournis aux ghostwriters sont évidemment favorables au médicament commercialisé par le laboratoire ayant recours au ghostwriting en vantant son efficacité ou en dénonçant un sous-diagnostic de la maladie soignée.

Le recours à un expert permet de bénéficier de sa réputation auprès du support de presse et du lectorat.

Le circuit du ghostwriting médical selon  Fugh-Berman & Dodgson, “Ethical considerations of publication planning in the pharmaceutical industry” :



 

Les pratiques de ghostwriting sont sorties du domaine médical et gagnent d’autres domaines où les tribunes ou publications d’experts scientifiques peuvent jouer un rôle dans l’opinion.

Une ressource intéressante pour aller plus loin sur les pratiques de ghostwriting dans le domaine médical.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn