Définition : Dropshipping

Le dropshipping est une forme de e-commerce par laquelle le site vendeur ne possède pas de stocks et fait livrer le client final directement par son fournisseur sans, le plus souvent, que le client ne le sache. Le principe du dropshipping peut être utilisé pour une partie de l’assortiment du site marchand ou pour la totalité de l’offre.

Pour le e-commerçant, la pratique du dropshipping permet d’éviter les contraintes logistiques et financières liées au stockage et à l’expédition. La pratique est également « vertueuse » sur le plan de la trésorerie puisque le marchand est payé avant de régler son fournisseur expéditeur.

Par contre, dans le cadre du dropshipping, le e-commerçant perd le contrôle de la qualité d’exécution de la livraison qui est ainsi déléguée au fournisseur et cela rend le SAV plus complexe. De plus, dans le cas où une même commande comprend différents produits, chaque produit sera expédié et livré individuellement par un fournisseur différent.

Plusieurs facteurs ont favorisé ces dernières années le développement des pratiques de dropshipping dans le cadre du e-commerce :
– facilité de création d’une activité e-commerce par le biais des CMS marchands et autres marketplaces
– développement de services et d’offres de dropshipping par le biais des fabricants et grossistes (souvent chinois)
– développement d’API permettant d’automatiser les actions de livraisons du fournisseur à partir d’une commande enregistrée sur le site marchand
– …

Les spécialistes du e-commerce exercé en dropshipping se déchargent ainsi des contraintes logistiques et commerciales pour capitaliser sur des compétences en sourcing produits et en marketing digital (Google ads, Facebook ads, …). Ils se concentrent ainsi souvent sur des produits éphémères liés à des phénomènes de mode (handspinners par exemple), sur des articles de niches ou des produits favorisant l’achat d’impulsion.

De nombreux spécialistes du dropshipping qui changent souvent d’univers produits ne cherchent pas forcément à fidéliser leurs clients. Pour cette raison, la qualité des produits commercialisés en dropshipping par ce type d’acteurs n’est pas toujours d’une qualité « irréprochable » et les pratiques commerciales pas toujours d’une grande éthique (information prix et produits, SAV, …).

Dans des univers d’activité plus stables où le dropshipping est la norme ou un complément à l’offre de produits stockées, il ne pose pas forcément de problème particulier.

Un exemple de vidéo dénonçant certaines pratiques abusives liées au dropshipping et au marketing d’influence :