Définition : Category killer

L’expression d’origine américaine de « category killer » désigne généralement une enseigne de la grande distribution spécialisée qui prend position sur un marché et dont le développement devrait à terme « tuer » les acteurs déjà en place sur ce marché. L' »assassinat » des enseignes pré-existantes devant se faire le plus souvent grâce à un assortiment plus large que celui de la concurrence en place et être généralement associé à une politique de prix bas.

Le terme de category killer est le plus souvent attribué à des enseignes ayant fait leurs preuves à l’étranger et s’attaquant à un marché national. Toys »R »Us ou Office Depot ont par exemple été considérés en leurs temps comme des category killer lors de leur arrivée sur le marché français avant pour la première d’être à son tour « tuée » par Amazon et de se déclarer en faillite début 2018.

L’enseigne Décathlon est également souvent considérée comme un exemple typique de category killer français.

L’appellation de « category killer » est évidemment par nature subjective et lourde de sens. Elle peut notamment être volontairement utilisée dans une logique de lobbying par des acteurs s’opposant à l’arrivée de nouveaux concurrents

Un exemple d’enseigne qui se revendique comme un category killer :