Définition : Biais de rationalisation

Un biais de rationalisation est un phénomène psychologique plus ou moins inconscient par lequel lors d’une enquête, un individu peut être amené à formuler des réponses qui justifient ou rationalisent à posteriori son comportement. Ainsi un individu qui évalue un produit qu’il vient d’acheter peut être amené à surévaluer sa satisfaction ou les qualités de ce produit.

Cette surévaluation peut être d’autant plus forte que la qualité objective du produit ou service est basse. En effet, juger durement le produit revient pour l’individu à remettre en cause le bien fondé de son achat et à reconnaître plus ou moins explicitement qu’il a commis une erreur. « Gonfler » l’évaluation du produit, de manière le plus souvent inconsciente, permet de rationaliser ou « justifier » l’acte d’achat.

Le biais de rationalisation peut être d’autant plus fort pour des décisions d’achat ou d’investissement engageant sur la durée et pour lesquelles le consommateur aura peu ou pas d’occasion de se refaire. Ainsi, le fait que 93% des investisseurs en immobilier locatif soient satisfaits de leur achat immobilier (étude 2018 Crédit Foncier) peut être impacté par un biais de rationalisation.

Le biais de rationalisation est lié aux phénomènes de dissonance cognitive et de dissonance post-achat. Il fait partie des biais cognitifs du consommateur.