Définition : Achat de liens en SEO

Dans un contexte SEO, l’achat de liens est, comme son nom l’indique, la pratique qui consiste à acheter des liens externes (backlinks) sur des sites appartenant généralement à la même thématique que le site à promouvoir et possédant un bon PageRank ou une bonne réputation sur les moteurs de recherche. L’objectif est d’augmenter la popularité SEO et donc la qualité du référencement naturel. Selon la forme et la visibilité du lien, c’est aussi un moyen de récupérer directement des visiteurs à partir du lien acheté.

L’achat de liens, terme utilisé généralement dans un contexte SEO, ne doit pas être confondu avec l’achat de liens commerciaux.

L’achat de lien peut se faire en direct ou en passant par une plateforme spécialisée. L’acheteur s’assure généralement qu’il s’agit de liens en dur et choisit le texte d’ancre. L’achat de lien peut également se faire de manière globale dans le cadre d’un billet de blog sponsorisé.

Les moteurs de recherche (surtout Google) condamnent et sanctionnent l’achat de liens, mais la pratique est quasiment indétectable lorsqu’elle se fait ponctuellement de gré à gré et de manière adroite. En effet, rien ne distingue un lien acheté d’un lien naturel. Les sites vendeurs peuvent cependant parfois être détectés lorsqu’ils passent par des plateformes spécialisées ou lorsque la pratique est publique.

Pour ne pas risquer d’être sanctionné par Google, l’achat de lien doit se faire normalement pour des liens en nofollow.

Dans un cas célèbre d’achat de lien sanctionné,  Chrome, qui appartient pourtant à Google, s’est fait pénalisé en 2012 par l’équipe antispam de Google pour avoir acheté un lien plus de 300 000 $ (voir l’affaire).

Un exemple de proposition d’achat de lien, un peu maladroite, pour la définition SEO de ce site :



Un autre exemple de demande d’achat de lien reçue sur ce site :



JC Penney grand vépéciste américain s’est également fait sanctionné par Google début 2011.



Ci-dessous, l’achat de liens sur une plateforme.