Manipuler Google Suggest et les recherches associées

La pratique est loin d’être récente mais pas encore toujours connue de tous les responsables marketing. Les suggestions de propositions formulées par Google dans sa barre de requêtes (Google Suggest) peuvent potentiellement être manipulées pour favoriser sa propre marque ou pour s’attaquer à la marque d’un concurrent.

Le principe est simple. Il consiste à formuler un plus ou moins grand nombre de fois la requête (ou des requêtes sémantiquement proches) que l’on souhaite voir apparaître dans les suggestions Google. Ces requêtes peuvent éventuellement être automatisées ou achetées sur un site de type Mechanical Turk. Il est également possible d’encourager les consommateurs à formuler des requêtes Google déterminées, au lieu de saisir une URL, dans le cadre de communications publicitaires. Certains prestataires se sont même positionnés en tant que spécialistes de ces manipulations.

Lorsqu’il s’agit de favoriser sa marque, l’objectif est le plus souvent d’accoler celle-ci à un nom de produit générique dans les suggestions. Ainsi, un internaute opérant la requête « canapé en cuir »pourrait se voir proposer la « requête inspirante » « canapé en cuir marque X ». La pratique peut également être utilisée pour défendre une réputation SERP. Dans ce cas, il s’agit de générer des suggestions destinées à repousser une suggestion éventuellement défavorable à la marque.

Une illustration de l’intérêt d’apparaître, ici de manière probablement naturelle, dans les suggestions Google :



Utilisé contre un concurrent, le principe est alors d’essayer d’obtenir des compléments de requêtes défavorables à la marque visée.

Bien sur, Google essaye de lutter contre ces pratiques qui semblent plus faciles à mettre en place dans des univers d’activité où les volumes de requêtes sont plus modestes (niches, activités B2B, etc.).

Un exemple de prestation spécialisée dans la manipulation des suggestions Google :