Comment un email peut-il être contextualisé en temps réel au moment de l’affichage ?


En dehors d’une personnalisation classique basée sur les éléments disponibles et connus relatifs au destinataire (éléments de qualification formulaire, données CRM, données en provenance de tiers, etc,), certains emails comprennent parfois des éléments permettant de contextualiser le contenu du message en temps réel en fonction d’éléments non connus au moment de l’envoi.

Ces éléments peuvent être, entre autres :
– un compte à rebours
– le nombre d’articles encore en stock ou un message d’offre épuisée
– des éléments relatifs à la météo plus ou moins adaptés au lieu d’ouverture
– des éléments de géolocalisation basés sur le lieu d’ouverture et non sur l’adresse enregistrée en base
– un score ou un résultat sportif
– etc.

Ces éléments contextualisés prennent le plus souvent la forme d’images ou d’éléments dynamiques intégrés dans l’email.

Lorsqu’un message email est envoyé et sauf exception, seuls les éléments de textes et de codes sont effectivement envoyés physiquement dans la boîte de réception du destinataire. Les images et autres éléments dynamiques sont placés sur un serveur (le plus souvent sur les serveurs de la plateforme d’email marketing) et sont appelés à l’ouverture de l’email. Le principe est le même que pour les bandeaux publicitaires sur une page web.

Ces éléments (images, vidéos, etc.) peuvent donc être adaptés à la volée en temps réel en fonction des données servant de base à cette contextualisation (heure d’ouverture, produits en stocks, localisation de l’ouvreur, etc.) de la même façon qu’un bandeau de retargeting est construit en temps réel lorsqu’il est appelé dans un navigateur.

Pour pouvoir fonctionner, notamment lorsqu’un message est ouvert plusieurs fois, la technologie de contextualisation doit prendre en compte la présence éventuelle d’un cache.