Définition : VRM

VRM est l’abréviation pour Vendor Relationship Management. Le VRM se veut comme un renversement de la logique du CRM par laquelle c’est l’entreprise qui contrôle la relation avec le client.

Dans le cadre du VRM, c’est le client potentiel qui est « libéré » et qui s’approprie le contrôle de la relation avec les vendeurs potentiels.

Les principes fondamentaux du VRM selon le VRM project à Harvard :

– les clients doivent entrer en relation avec les entreprises de façon libre
– c’est au niveau des clients que les données les concernant doivent être centralisées
– les clients doivent contrôler la façon dont les données sont transmises aux entreprises
– les clients doivent pouvoir imposer leurs conditions d’engagement
– les clients doivent pouvoir exprimer leurs demandes et intentions sans aucun contrôle des entreprises