Définition : Signal d’affaires

Un signal d’affaire est un élément d’information issu d’un dispositif d’intelligence commerciale qui permet de détecter une probabilité plus ou moins forte de besoins / achats sur un secteur d’activité donné. Le concept de signal d’affaires est généralement utilisé dans le domaine B2B.

La nature des signaux d’affaires pertinents varie selon les domaines d’activité.

La détection d’une levée de fonds peut par exemple être considérée comme un signal d’affaires relativement fort pour une société spécialisée dans les recrutements (chasseur de têtes) ou pour des prestataires marketing.

La délivrance d’un permis de construire pour une entreprise ou l’annonce d’un futur changement de siège social sont des exemples de signaux d’affaires pour des acteurs proposant des biens d’équipement, des services d’agencement, des services de recrutement ou d’intérim, des services de déménagement, etc. Pour ce type d’opportunité on parle également de détection de projets.

Les signaux d’affaires les plus souvent utilisés sont :
– les levées de fonds ou augmentations de capital
– les déménagements d’entreprises, de sièges ou d’usines
– des annonces de recrutements
– des attributions de marché
– des nominations ou création de poste
– …

Les dispositifs d’intelligence commerciale les plus évolués permettent une détection et un traitement automatique des signaux d’affaires sur la base de détection de mots clés ou, de façon plus poussée et plus précise, sur l’analyse du langage naturel. Cette détection peut s’opérer par le biais d’une veille presse (actualité, communiqués de presse, journaux d’annonces légales, etc.), par l’analyse des sites institutionnels / corporates  ou par la surveillance des réseaux sociaux professionnels.

Un exemple de signal d’affaires remontant dans un dispositif de veille spécifique (Source First Eco) :



 

Un autre exemple de fiche remontant et qualifiant un signal d’affaire dans le cadre d’une plateforme de détection (source Explore) :

signal d'affaires