Définition : Reverse mentoring

Le reverse mentoring est un dispositif plus ou moins organisé par lequel les cadres ou membres le plus jeunes d’une entreprise vont initier leur N+1 / N+2 ou même parfois des hauts dirigeants éloignés de leur niveau hiérarchique à l’usage des nouvelles technologies digitales.

Dans un contexte marketing, le reverse mentoring a d’abord été utilisé autour des années 2000 pour initier et sensibiliser les hauts cadres et dirigeants d’entreprises aux usages d’Internet. Il est actuellement plutôt utilisé pour assurer une connaissance et une maîtrise plus ou moins poussées des réseaux sociaux et autres applications mobiles plus ou moins spécialisées.

Vu sous le prisme marketing, les objectifs du reverse mentoring sont généralement :
– d’initier et sensibiliser les cadres dirigeants et intermédiaires à de nouveaux usages et comportements présentant des enjeux potentiellement stratégiques pour l’entreprise
– faciliter l’adhésion et l’aval de ces décisionnaires à des investissements ou plans d’actions dans ces domaines
– faciliter la communication ascendante et descendante relative à ces domaines
– faciliter les usages des techniques et outils abordés par les cadres « formés »
– …

Le reverse mentoring peut par exemple être utilisé pour initier ou perfectionner l’usage des réseaux sociaux professionnels (essentiellement LinkedIn) par les dirigeants d’entreprises ou cadres commerciaux qui n’en auraient pas encore une pratique jugée comme nécessaire ou efficace.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn