Définition : Produit de luxe

Le concept de produit de luxe est particulièrement difficile à définir car la notion est relative et subjective et, par ailleurs, de nombreuses marques se revendiquent probablement abusivement comme appartenant au domaine du luxe. Le luxe étant généralement défini comme quelque chose de somptuaire, rare, précieux et superflu, un produit ou service de luxe doit logiquement répondre à ces qualificatifs. On y ajoute également souvent les termes d’art et / ou d’artisanat.

Les notions de rareté / sélectivité, de prix élevés et de superflu étant évidemment très relatives, le luxe des uns n’est pas le luxe des autres. Par ailleurs, dans une logique de développement du marché, le luxe a tendance à se « démocratiser ». De nombreux parfums de « marques de luxe », ne sont pas pour autant rares et sont souvent produits de manière plus ou moins industrielles à des dizaines de millions d’exemplaires. On en vient donc parfois à distinguer le luxe du « grand luxe » qui est lui réellement réservé à une frange de population privilégiée.

Un produit de luxe ne doit pas être confondu avec un produit haut de gamme.

Le Journal du Luxe propose une définition vidéo intéressante qui montre notamment qu’il existe de nombreux points de vue relatifs à ce que sont le luxe et les produits de luxe.



Les secteurs d’activité généralement reconnus comme proposant des produits de luxe sont principalement :
– La couture et Haute couture
– La haute joaillerie et la haute horlogerie
– La « haute cosmétique »
– La parfumerie et la haute parfumerie
– L’automobile de luxe
– Le marché de l’art
– L’hôtellerie de luxe
– Les spiritueux et alcools haut de gamme
– …

Un compte rendu d’une recherche académique menée par des spécialistes reconnus du luxe qui montre le rôle du prix dans la perception du luxe ainsi l’hétérogénéité et la subjectivité de cette perception :