Définition : Post mortem en communication de crise

Dans le contexte de la gestion de crise, l’expression de post mortem désigne la phase d’analyse qui est effectuée à froid par l’organisation victime d’une crise réputationnelle et par son agence éventuelle lorsque la crise est terminée. Cette analyse post mortem est d’autant plus nécessaire que normalement, à part peut-être dans le cas d’Uber, les crises sont des événements par nature exceptionnels pour lesquels les occasions emmagasinées de l’expérience sont rares.

L’analyse post mortem de crise consiste notamment à étudier si les actions de prévention et de détection de crise ont été efficaces et si la communication de crise a bien été réalisée ainsi qu’à mesurer les effets de la crise. C’est également l’occasion d’analyser le phénomène de propagation de la crise (déclencheur, relais,…) de manière à en tirer les enseignements nécessaires en termes de procédures.