Définition : Marketing sexué

Le marketing sexué regroupe les pratiques qui consiste à adapter la communication, le produit ou même le prix au sexe de la cible.

En soi, le marketing sexué est une démarche à priori naturelle et légitime puisque l’essence même d’une démarche mercatique est d’adapter l’offre produit ou services aux besoins du consommateur. Ainsi des clubs de golf pour femmes sont logiquement plus courts que des clubs destinés aux hommes.

Le marketing sexué, appelé également marketing de genre, est cependant le plus souvent abordé pour dénoncer ses travers ou maladresses qui peuvent parfois être assimilées à du sexisme.

Les pratiques de marketing sexué, entendu au sens négatif du terme, les plus souvent dénoncées sont :
– l’usage abusifs des stéréotypes de couleurs
– la personnalisation / adaptation inutile à la cible
– la stigmatisation publicitaire
– l’augmentation artificielle du prix ( la célèbre taxe rose)
– …

Quelques cas de marketing sexué particulièrement maladroits ont pu générer des badbuzz pour les marques :
– les stylos pour femmes de Bic en rose et doté de paillette
– le sac à dos pour femmes de Décathlon (à priori pourtant basé sur des différences morphologiques)

Le marketing sexué et la taxe rose abordé dans un reportage :



 

Une réflexion intéressante sur le gender marketing :



 

Une autre présentation intéressante réalisée par des étudiants du CELSA sur le marketing du genre dans le domaine digital :