Définition : Marketing politique

Le marketing politique peut être défini comme l’utilisation de techniques marketing afin de promouvoir des idées et / ou des hommes politiques.

Avant le développement des outils du marketing digital, le marketing politique était essentiellement un marketing de communication ciblant la population des électeurs et reposant sur le marketing direct et la communication publicitaire sur les médias traditionnels.

Avec l’exploitation des capacités et outils du marketing digital et le développement de plateformes spécialisées dans le marketing politique, ce dernier a pris une nouvelle dimension. Les campagnes et messages peuvent désormais être hyper-personnalisés dans une réelle logique de marketing one-to-one et les sympathisants mobilisés dans des dispositifs plus ou moins organisés de relais sur les réseaux sociaux. De même des outils de géomarketing permettent de cibler et de toucher plus efficacement sur le terrain le fameux électeur médian en géolocalisant les militants réquisitionnés pour du porte à porte. Voir un dossier très intéressant sur les nouveaux outils du marketing politique utilisés pour les élections américaines et françaises en 2016/2017.

Théoriquement, le marketing politique ne doit pas aller jusqu’à définir les idées et les programmes en fonction des besoins et attentes du plus grand nombre des électeurs (démarche mercatique), car cela va parfois à l’encontre de l’intérêt général.

Historiquement, le marketing politique est beaucoup plus développé et accepté aux USA. Les 2 campagnes de Barrack Obama ont ainsi souvent été citées comme des exemples illustratifs de campagnes de marketing politique. De même, les campagnes menées sur Facebook en faveur de Donald Trump ont été dénoncées comme ayant joué un grand rôle dans son élection et comme ayant été « problématiques » sur le plan de la déontologie.

Une vidéo intéressante abordant les premiers exemples historiques de marketing politique et les débats moraux suscités par la pratique :