Définition : Free to play

Le free to play désigne le modèle économique de développement d’un jeu par lequel les joueurs peuvent jouer gratuitement et par lequel le développement du jeu, l’infrastructure technique nécessaire et les éventuels investissements marketing sont financés par des éléments payants associés au jeu.

Les éléments payants devant assurer la rentabilité du modèle free to play peuvent être :
– des niveaux de jeu supplémentaires
– des vies supplémentaires
– des biens virtuels figurant dans le jeu (acheter des meubles dans Sims)
– des services d’accélération du temps
– des statuts particuliers pour le joueur ou personnage
– un mode multi-joueur payant
– etc

Le free to play est un modèle essentiellement utilisé pour les jeux sur mobiles, tablettes, sur réseaux sociaux et les jeux en ligne car cela permet une distribution du jeu peu onéreuse. La diffusion de ces jeux repose également en grande partie sur le marketing viral et la recommandation, notamment sur les réseaux sociaux.

Des recherches spécialisées en psychologie sont faites pour étudier comment amener les joueurs à consommer les services payants sous forme notamment d’achats dits « in-app ».

Le potentiel de monétisation d’une base de joueurs en free to play est cependant souvent difficile à estimer et à réaliser. Des éditeurs de jeux disponibles en free to play et connaissant un grand succès populaire ont parfois déçu les investisseurs et parfois les marchés boursiers. On estime qu’en moyenne environ 5% des joueurs passent à des services payants.

Le free to play est une des applications du modèle freemium.

Une présentation sur les principes du free to play :



 

Une petite présentation de la monétisation d’un jeu proposé en free to play :